PRESSE

REVUE DE PRESSE
"ANDRÉ & DORINE"


"L´AMOUR ET L´OUBLIE" Kulunka Teatro secoue le public d´un extrême à l´autre de l´émotion, du rire désorbité au noeud dans la gorge. Je n´ai jamais reçu une secousse pareille dans un théâtre" EL PAÍS.

“ANDRÉ ET DORINE: UNE LEÇON DE VIE ET DE THÉÂTRE”. Magazine culturel Modernícolas.

“...André et Dorine est une histoire sur l’Alzheimer, mais surtout une histoire sur le dépassement, la lutte et l’amour.” Magazine culturel Modernícolas.

 “André & Dorine, de la tendresse, du bouleversement, une blessure et un chant. Un plaisir qui paraissait perdu et qui a été récupéré.” Journal quotidien Málaga Hoy.

“...La mise en scène est pleine de poésie, de belles compositions, de moments attendrissants et une délicieuse comédie.” Magazine culturel Modernícola.

 “ANDRÉ et DORINE: Le langage précis des masques et du coeur.” Journal quotidien Málaga Hoy.

“À quel merveilleux genre théâtral appartient “André et Dorine”? je ne sais pas – peut-être appartient-il à la tragicomédie muette des masques, mais oui je sais, il provoque l’émotion authentique d’un chef-d’œuvre.” Journal quotidien La Rioja 

“Le défi, énorme, qu’assument  les jeunes artistes de Kulunka est de mettre les masques au service d’une émotion pure, absolue, ronde et caractéristique. Le résultat démontre à nouveau que c’est précisément dans l’expression de tels condiments basiques de la  vie, que les masques (et les grecs le savaient déjà)  prennent largement l’avantage sur la parole et le geste” Journal quotidien Málaga Hoy

“André et Dorine est une montagne russe de rires et de pleurs. Rien a été laissé au hasard, tout était prémédité, mais comme un tir fort et retentissant, ils sont arrivés à ces émotions intenses...” Magazine: El Cultural

“If this theater piece were the first thing alien civilizations saw of our species, it would introduce us more accurately than any speech or song I can imagine.” LosAngeles Stage & Cinema

“Unless you’re having a baby Saturday night, see this show; if you are, see it Sunday.” LosAngeles Stage & Cinema

“Jose Dault, Garbiñe Insausti, and Edu Cárcamo parade strenuously and without error through ninety minutes’ excruciating exactness, wearing endearingly molded whole-head masks. These actors should be studied minutely by anyone interested in learning how to display emotion and idea before an audience.” Los Angeles Stage & Cinema  


 

© 2013 Kulunka Teatro